Le 5ème Groupe Scolaire Simone Veil

2 ans de travail déjà pour une ouverture à la rentrée 2021

Rappel des étapes et des enjeux d’un 5 ème groupe scolaire :

  • A ce jour nos groupes scolaires sont en capacité d’accueil maximale malgré la baisse de 70% des permis de construire délivrés. Y compris au groupe scolaire José Cabanis ouvert en 2014 (15 classes)
  • pour faire face à cela, 3 classes provisoires ont déjà été ouvertes dans 3 groupes scolaires sur 4 (c’est le maximum faute d’espaces supplémentaires)
  • en 2017 une étude a été engagée par un cabinet spécialisé pour étudier projections d’effectifs et démographiques
  • cette étude a conclu à la nécessité d’ouvrir 10 classes en 2021 pour absorber les effectifs des 3 classes ouvertes provisoirement et les effectifs d’ici à 2028/2030
  • les extensions des groupes existants sont impossibles ainsi que l’ajout de tous locaux provisoires faute d’espaces
  • en 2018 il a donc été acté la nécessité de construire un nouveau groupe et la nécessité de débuter les travaux en mai 2020
  • la ville ne possédant pas de réserve foncière, 1 seul terrain a été identifié au voisinage du gymnase car:
    • déjà propriété de la Ville,
    • constructible depuis 40 ans,
    • d’une surface suffisante pour ériger le bâtiment et 80 stationnements dédiés
    • situé au carrefour des cartes scolaires existantes. Permettant ainsi d’adapter la carte scolaire et faire en sorte que chaque enfant soit scolarisé au plus près de son
      domicile.
  • Dès 2018, concertation (avec professeurs d’EPS du collège, enseignants, parents d’élèves élus et parents d’élèves) et démarches administrative ont alors été engagées pour répondre aux enjeux et aux exigences d’ouverture du groupe en 2021 afin d’être en mesure de scolariser TOUS les enfants Balmanais.

80

C’est le nombre de stationnements qui seront créés sur la parcelle du projet, en plus d’arrêts minutes

Mise au point

Proposition de nos concurrents de construction sur la vallée de l’Hers : un projet aléatoire, qui gaspille de l’argent public et ne répond pas aux enjeux d’ouverture en 2021

Nous sommes très surpris de cette proposition :

  • elle sort du chapeau plus d’un an et demi après le choix du terrain à côté du gymnase
  • les élus d’opposition n’ont rien trouvé à dire depuis un an et demi. Ils ont même été convié et ont participé au jury de concours de désignation de l’architecte sur ce site !

Mais surtout,

  • il semble qu’ils n’aient pas pris conscience de la situation et des enjeux que nous avons anticipé depuis 2017 : l’exigence d’avoir une école qui ouvre en 2021, faute de quoi nous ne pourrons pas scolariser TOUS les nouveaux enfants Balmanais et les effectifs demeureront au maximum dans toutes les
    écoles.

En effet :

  • la ville ne possède aucun terrain dans le secteur proposé
  • aucun terrain n’est actuellement à vendre
  • tous les terrains sont inconstructibles : classés en zone naturelle protégée ou en zone militaire (donc uniquement pour des bâtiments militaires)

Il faudrait donc attendre :

  • qu’un terrain se vende éventuellement. Mais impossible d’en maîtriser le moindre délai. Il s’agit d’un premier aléa
  • qu’il y ait ensuite, en cas de vente éventuelle, une modification du plan local d’urbanisme pour rendre ce terrain constructible. Mais dont on sait qu’elle n’interviendra pas avant… 2024 au plus tôt ! Il s’agit du deuxième aléa.

 

Autrement dit, alors qu’à ce jour tout a été mis en œuvre depuis 2018 pour que le 5 ème groupe scolaire ouvre en 2021, le projet de nos concurrents souffre d’aléas majeurs qui ne permettraient au mieux qu’une ouverture en 2026 voire 2027 (procédures administratives à relancer).

En outre il ferait gaspiller beaucoup d’argent à la ville qui a déjà fait les études, engagé un architecte et prévu les travaux à partir d’avril prochain.

 

Ce projet est donc un projet aléatoire, qui gaspille de l’argent public et ne répond pas aux enjeux d’ouverture en 2021. Que ferions-nous alors des enfants arrivant entre 2021 et 2026 ou 2027 (si tant est qu’un terrain soit à vendre…) ?? Et quelle qualité d’enseignement dans les 4 groupes scolaires en capacité d’accueil maximale ??

Sanctuarisation de la vallée de l’Hers : une priorité !

Cette liste concurrente souhaite donc urbaniser la vallée de l’Hers alors que nous l’avons préservée durant tout le mandat actuel. Nous avons même engagé une démarche pour la classer en Natura 2000. Elle sert de réservoir de biodiversité et d’ilot de fraicheur. L’urbanisation de la vallée de l’Hers est contraire à l’état d’urgence écologique et climatique.

Stop à l'intox

Contrairement à ce que nous avons pu lire, le sport des collégiens ne sera absolument pas sacrifié. Grâce à la Ville et au Conseil Départemental, de nouvelles installations seront proposées et créées, plus confortables et qualitatives.

Les profs d’EPS en ont d’ailleurs validé les principes et les aménagements par un courrier adressé au maire le 10 février dernier.

Ce qui est prévu

De meilleures conditions pour les collégiens !

  • Une vraie piste d’athlétisme de 200m en boucle

  • Deux véritables terrains rénovés et tracés avec poteaux et cages de but pour la pratique du rugby et du foot

  • Un nouveau skatepark

  • Maintien des terrains de hand & basket

en PDF – A télécharger